le TwittMOOC et l’exploitation de Twitter en classe de langues

adaptation des activités proposées au cours du #TwittMOOC 

Un œuf bio, tweetez votre nature

La création d’un compte Twitter (fictive ou pas) peut servir d'activité de rentrée qui permet à chaque élève de se présenter. Les élèves choisissent une image qui les caractérise et parlent dans leur bio de choses quils aiment. On peut ensuite par exemple épingler les images des profils sur Pinterest. Pourque les élèves regardent les profils des autres on peut proposer une activité supplémentaire. Chaque élève choisit par exemple une image et essaie de trouver de qui il s’agit.

Œuvres classiques revues à la sauce twitterrienne

Selon l'exemple du selfie de la Joconde, les élèves peuvent transformer des images de personnages littéraires ou historiques en selfie ce qui permet une approche ludique et amusante à la lecture d’une œuvre littéraire ou l’étude d’un texte historique.

Storify

Storify est un outil qui permet de raconter une histoire à base de tweets, d’images ou de vidéos trouvées sur internet ainsi que de liens vers d’autres documents numériques.

On peut créer un Storify en classe par exemple autour d’un événement politique.

Citations

Avant l’étude d’une œuvre littéraire en classe, les élèves recherchent des citations de l’auteur pour découvrir les sentiments ou les sujets préférés de l’auteur.

Une possibilité de travailler le vocabulaire est de rechercher des proverbes par champ lexical (fruits, parties du corps…).

Photodevinette

Pour la photodevinette, on montre juste une partie d’un objet et les élèves doivent deviner de quoi il s’agit. Cette activité permet d’approfondir  la connaissance de verbes par exemple (Cet objet sert à fabriquer, préparer, réparer… ?).

Détournement

Selon le modèle du tweet de @animeducation, les élèves cherchent une image ou une photo sur internet qui représente une scène d’une œuvre littéraire etudiée en classe. Ils peuvent également ajouter des bulles ou des commentaires.

Le live-tweet

Les élèves peuvent live-tweeter une sortie scolaire (visite d’un musée, d’un zoo…). Il faut peut-être expliquer que les tweets devraient être consacrés au partage d'information. 

Connaissez-vous… ?

Selon le modèle du tweet de @2vanssay, le professeur donne le nom d’un personnage ou d’un événement à étudier en classe et les élèves doivent rechercher et tweeter des informations sur ce sujet.

Où se trouve… ?

Il faut chercher un élément sur une photo. Cette activité sert à s’entraîner à la formation de phrases interrogatives et à travailler les prépositions de lieu en classe. 

Twittérature

Twittérature est un concours organisé par le CDDP de l’Essonne.  Les organisateurs donnent une phrase qui sert d’accroche et les participants doivent imaginer et écrire la suite de manière collaborative. Ce n’est pas forcément nécessaire de participer au concours officiel. On peut organiser une twittérature aussi juste pour un groupe pour développer la compétence de production écrite.

Sublimer le quotidien

Cela peut servir également d’activité de rentrée (surtout si on connaît déjà la classe et s’il ne faut plus se présenter) ou de lundi. Les élèves font un tweet en choisissant le meilleur ou le pire moment des vacances ou du weekend.

Callitweet

Cette activité permet de visualiser des mots ou des phrases. Les élèves créent et tweetent des mots-images ce qui permet de travailler le vocabulaire. Il est aussi possible de visualiser des poèmes ce qui aide à développer la compétence de compréhension de l’écrit.

Jeu du baccalauréat

On lance un thème et les élèves tweetent leurs associations dans l’ordre alphabétique (p.ex. environnement : A comme agriculture, B comme biodiversité… ).


À suivre…


MHL 2015